Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes collections

 

 MES FERRARI

1-16_ferrari_308_gtb_turbo_polistil1.gif 

La compétition (hors monoplace)

 

1-18_ferrari_250_gto_jouef_evolution.gif

La route

 

1-18_ferrari_412_t2_alesi_onyx.gif

Les monoplaces

 

      


  LES AUTRES


   Ma collection ALESI 

   

   Ma collection DODGE VIPER 

   

Mes motos miniatures 

   

logobazar-sf.gif

  Miniatures sans thèmes 

 


Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blogbug_fck

nti_bug_fck

Provenance des visitieurs

Locations of visitors to this page

19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 20:39
La 250 LM à été présentée en 1963. Elle était la descendante de la 250P (P comme prototipo), la première Ferrari de Formule sport à moteur central arrière et à propulsion. La toute première 250LM fut équipée d’un moteurs V12 colombo en position central arrière de 3 litres de cylindré. Toutes les autres d’un 3.3 litres. Il y eut 32 modèles de construits toutes avec la conduite à droite sauf deux. La conduite à droite n’était pas dû au marché anglais mais surtout à une position des pédales plus aisée du fait d’un poste de pilotage avancé sur les roues avant car le moteur à l’arrière prenait beaucoup de place. Enzo Ferrari a eu toutes les peines du monde à faire homologuer en GT cette voiture. Au début il voulait faire passer la 250LM pour une évolution de la 250 GTO. La FIA refusa à juste car plus de 95% de la voiture était de conception nouvelle. Ferrari devait alors en construire un minimum de 100 exemplaires. Jusqu’en 1966 cette Ferrari a alors été engagée en sport prototype. Mais Les choses s’arrangeront cette année là car le nombre de voiture à produire sera abaissé à 50 exemplaires pour une homologation en catégorie GT. Devant l’insistance de Ferrari, la FIA lui accorda une dérogation avec ses 32 exemplaires. Mais à cette date l’affaire n’avait plus grande importance, la carrière sportive de la 250LM était déjà derrière elle car pointait alors la 412P.
Il est à noter qu’en 1965 avec une 250LM Jochen Rindt et Masten Gregory remportèrent les 24 heures du Mans, la sixième victoire consécutive pour Ferrari la neuvième en tout et à ce jour… la dernière.
 
La miniature reproduit la voiture de présentation exposée au salon de paris en 1963 (hormis la décoration folklorique). Elle est reconnaissable à son pavillon fuyant surmonté d’un petit aileron d’une part (identique à certaines 250 GTO 1964) et d’autres part par ses petites ouies de ventilation latérales. Les autres modèles recevront des ouies au-dessus des ailes arrières plus grande et pas d’aileron de toit.
 
C’est une voiture en tôle à friction produite dans le courant des année 60 à une échelle de 1/16ème de marque ATC by Asahi toy « made in Japan ». Le Japon qui était alors un grand producteur de jouet en tôles avant que la Chine envahisse la marché. Le modèle avec sa boite est absolument neuf. Référence 3538.
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires