Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes collections

 

 MES FERRARI

1-16_ferrari_308_gtb_turbo_polistil1.gif 

La compétition (hors monoplace)

 

1-18_ferrari_250_gto_jouef_evolution.gif

La route

 

1-18_ferrari_412_t2_alesi_onyx.gif

Les monoplaces

 

      


  LES AUTRES


   Ma collection ALESI 

   

   Ma collection DODGE VIPER 

   

Mes motos miniatures 

   

logobazar-sf.gif

  Miniatures sans thèmes 

 


Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blogbug_fck

nti_bug_fck

Provenance des visitieurs

Locations of visitors to this page

9 octobre 2006 1 09 /10 /octobre /2006 18:48
C’est en 1984 que réapparaît le sigle GTO sur une Ferrari. C’était exactement ce que suggérait son nom, une GT destinée à être homologuée en groupe B, la nouvelle catégorie créée par la FIA. La silhouette de la GTO ressemblait à une 308, mais n’avait en réalité rien en commun. Empattement plus long pour réduire le porte-à-faux arrière et surtout un moteur turbo extraordinaire. Poids 1160 kg, puissance 400ch, vitesses maxi plus de 300km/h. Elle fut produite entre 1984 et 1985 à 200 exemplaires pour l'homologation groupe B et ensuite 20 véhicules étaient prévuent pour la compétition. Mais le groupe B fut abandonné par la FIA. Ferrari construisit quand même 70 exemplaires supplémentaires début 1986 pour satisfaire à la demande de personnalités fortunées. Tous les modèles furent pré-vendues avant la production effective pour l’équivalent de 150000€ en France et 87000$ aux USA. Evidemment jamais une 288 GTO n'a été inscrite à la moindre compétition.
  
C'est en 1988 que BBurago sorti la reproduction au 1/18 de la Ferrari 288 GTO. Evidemment c'était une autre époque. Les 1/18 étaient avant tout des jouets avant d'être un objet de collection. Donc les détails... Mais il faut reconnaître que BBurago soignait le dessin de toutes ses miniatures contrairement à d’autres fabriquants. La voiture porte la référence 3027, achetée neuve en 1991 pour 13€.

       

                            

         

Partager cet article

Repost 0

commentaires